Quelques réalisations

 

– Un joli toit qui donne une idée des savoir-faire du couvreur zingueur

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Partie visible : pose de la tuile losangée, fabrication et pose des couloirs en zinc appelés « noues » (ici une noue à redans – pièces métalliques pour raccorder avec la tuile), pose des gouttières, scellement du faîtage et de la galerie décorative, fabrication de l’épi en cuivre embouti.

Partie non visible : reprise du support de la couverture.  Dépose de la vieille tuile, nettoyage de la volige (« plancher » posé sur la charpente) , pose de l’écran de sous-toiture et des contre liteaux pour ventiler le toit, et pose des liteaux qui supportent la nouvelle tuile.

– Les multiples usages du zinc :

RESTAURATION D’UNE COUVERTURE :

SAM_0271
Vue d’ensemble

UN PETIT TOIT CASSE TETE :

Quelques détails :

Changement d’un vieux chéneau encaissé mal dimensionné :

Reprise de la couverture et de la zinguerie

l’ardoise